Résultats

Évaluation des périodiques

1. Contexte2. Augmentation3. Révision4. Méthodologie
5. Sondage6. Résultats  

 

 

 

 

 Regroupement des périodiques, compilation des données, analyse et résultats

La méthodologie retenue génère une quantité gargantuesque de données.  Le SPARI a réalisé la consultation en ligne auprès d’un potentiel de 10 940 répondants.  Le Service de l’acquisition et du développement des collections a compilé 5 ans de statistiques d’utilisation pour 59 541 titres de périodiques. À partir de Web of Science, Vincent Larivière a retracé l'ensemble des revues citées par les chercheurs de l'UQAM au cours des 5 dernières années.  

La fusion des 3 sources de données nous permettra d’assigner un domaine de publication et de comparer les revues entre elles dans l’un de ces 3 domaines.  Les réponses au sondage nous permettront d’associer des périodiques à des départements / à des facultés.  Cet appariement répondant / périodique facilitera la gestion future des abonnements, surtout en ce qui a trait aux revues multidisciplinaires. 

La masse de données à analyser et leur traitement (téléchargements, citations, consultation) dépasse les compétences / l’équipement du Service des bibliothèques.  Il faut un serveur SQL, un analyste, des heures de compilation et de normalisation des données (à peu près 300 heures).  C’est pourquoi nous avons mandaté le professeur Larivière et l’OST pour réaliser cette étude et analyser les résultats.  Ceux-ci permettront aux bibliothèques de choisir quels abonnements conserver, avec l’appui des principaux intéressés – les facultés et écoles de l’UQAM – sans avoir à jouer le rôle d’arbitre. 

Les résultats de l’opération seront connus à l'automne 2015.  Le noyau de nos périodiques essentiels sera à protéger.  La cure d’amaigrissement s’échelonnera sur les trois prochaines années, le temps que toutes nos ententes arrivent à échéance, et qu’on négocie des abonnements au titre (lorsque ce sera indispensable de déconstruire de grands ensembles).

Question?