Foire aux questions

Quelqu'un qui est reconnu coupable de plagiat peut-il être expulsé de l'Université ?

Être reconnu coupable de plagiat entraîne des sanctions diverses, allant du simple avertissement au renvoi de l'Université. Pour plus de précisions, consulter le site institutionnel Tricherie et intégrité académique.

Si on veut inclure dans son travail un extrait de texte trouvé sur Internet, peut-on le copier textuellement sans le mettre entre guillemets ?

Non. En plus de mettre l'extrait entre guillemets, on doit également en mentionner la source.

Si on désire insérer dans son travail une citation en anglais, peut-on simplement la traduire ?

Il n'est pas obligatoire de traduire la citation si on présume que les lecteurs comprennent l'anglais. On doit alors mettre l'extrait de langue anglaise en italique et entre guillemets. Si on pense que les lecteurs ne comprennent pas l'anglais, on doit essayer de trouver une traduction déjà publiée de l'extrait. Si aucune traduction n'a été publiée, on doit traduire soi-même l'extrait, le mettre entre guillemets et indiquer la mention [Notre traduction] entre crochets.

Dans le cadre d'un cours, un travail est à remettre dans une semaine et vous n'avez pas encore commencé. Un de vos amis a déjà suivi ce cours et il vous propose de réutiliser son travail. Comme vous avez son accord, s'agit-il de plagiat ?

Oui. Si vous n'avez pas produit ce travail, le faire passer comme vôtre constitue un acte de plagiat même si votre ami vous le permet.

Lorsqu'on rédige un travail, est-il nécessaire de donner la référence si on paraphrase, car une paraphrase reprend les idées et non les mots exacts d'un auteur?

On doit donner la référence de toute information empruntée à un auteur, que ce soit ses mots ou ses idées.

Doit-on citer ce qui est de notoriété publique ?

Un fait de notoriété publique n'a effectivement pas à être cité. Par exemple : «Paul-Émile Borduas, Claude Gauvreau, Jean-Paul Riopelle, Marcelle Ferron et Fernand Leduc figurent parmi les signataires du Refus global.» Cet énoncé est effectivement un fait de notoriété publique. Il est généralement connu que Paul-Émile Borduas, Claude Gauvreau, Jean-Paul Riopelle, Marcelle Ferron et Fernand Leduc ont signé le Refus global. De plus, cette information apparaît dans plusieurs sources différentes.

Pour faire une bonne paraphrase, peut-on remplacer tous les mots de l'extrait que l'on veut paraphraser par des synonymes ?

Il faut effectivement remplacer des mots de la paraphrase par des synonymes, mais il faut également modifier la structure des phrases, changer les parties du discours et effectuer tout autre changement jugé pertinent. Une bonne paraphrase implique que l'on comprend aisément ce que l'auteur a voulu dire et qu'on l'exprime dans ses propres mots.

Si on désire modifier une citation (par exemple donner des explications sur un terme de la citation), que doit-on faire ?

Toute modification dans une citation doit être signalée par les crochets [].

Vous consultez le livre Histoire de la France au XVIII-e siècle et vous y trouvez un passage intéressant que vous aimeriez insérer dans votre travail. Ce passage est en fait une citation tirée du livre Le siècle des Lumières. Dans votre travail, quelle(s) source(s) devez-vous mentionner ?

Vous devez non seulement mentionner la source consultée, c'est à dire Histoire de la France au XVIII-e siècle, mais également la source de laquelle est tirée la citation, soit Le siècle des Lumières. Dans la bibliographie par contre, vous indiquerez uniquement la source consultée, soit Histoire de la France au XVIII-e siècle.

Question?