Conseils pratiques

Pour éviter de se mettre dans une situation où on pourrait être tenté de plagier, ou le faire par inadvertance, il existe plusieurs moyens efficaces.

Avant de commencer le travail

  • Comprendre les consignes pour le travail et poser des questions si certaines consignes ne sont pas claires.
  • Bien gérer son temps : dès le début de la session, il faut planifier son travail. Par exemple, réserver du temps pour trouver le sujet, faire des recherches en bibliothèque, rédiger un brouillon, etc.

En cours de travail

Fiches de lecture

Il faut prendre certaines précautions lors de la recherche en bibliothèque ou sur Internet pour s'assurer de ne pas plagier. L’une d’elle consiste à utiliser des fiches (ou un cahier de notes) pour inscrire les informations suivantes :

  • la référence complète de la source;
  • la localisation du document;
  • un court résumé du contenu du document;
  • les idées ou les citations pertinentes au travail.

Photocopies

Quand on fait des photocopies, il faut s'assurer d’y inscrire immédiatement la référence complète du document. Sinon, on risque d’oublier d’où proviennent ces photocopies et il n’est pas toujours aisé d'en retrouver la source. De plus, il faut conserver ces photocopies jusqu’à ce que le travail soit terminé. On pourrait en avoir besoin au cours de la rédaction de la version finale du travail, par exemple pour comparer une paraphrase à l’extrait original.

Avant de remettre le travail au professeur

  • Vérifier que toutes les citations sont entre guillemets (« ») ou en retrait lorsqu’elles font plus de trois lignes.
  • Vérifier que toutes les paraphrases sont une reformulation complète des extraits originaux, c’est-à-dire qu'on n'a pas simplement remplacé quelques mots du passage original par des synonymes.
  • Vérifier que toutes les citations et les paraphrases sont accompagnées d’une référence complète.
  • Comparer les citations et les paraphrases aux passages originaux, dans le premier cas pour s'assurer qu'on a bien recopié l’extrait original, dans le second cas pour s'assurer qu'on n'a pas accidentellement utilisé les mêmes mots et/ou les mêmes phrases que dans l’extrait original.
Question?