Mon dossier

Recherche dans Tout :
Terme(s) de recherche:
Choisir un champ et une portée:

Patientez SVP
La recherche peut prendre quelques secondes...
Patientez svp

Le plagiat

Tout au long de ses études, l'étudiant a à produire des travaux de recherche dans lesquels il doit intégrer les idées de différents auteurs. Il est très important de savoir comment insérer correctement ces idées dans son travail s'il ne veut pas se retrouver en situation de plagiat.

Qu'est-ce que le plagiat ?

C'est un « Vol littéraire. Le plagiat consiste à s’approprier les mots ou les idées de quelqu’un d’autre et de les présenter comme siens. » (Petit Robert 1, 2005). Ce vol est donc passible de sanctions qui risquent de compromettre le bon déroulement des études universitaires.

Pour plus d'information, consulter le site institutionnel Tricherie et intégrité académique.

Exemple de situations de plagiat

  • Copier textuellement un passage d’un livre, d’une revue ou d’une page Web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source.
  • Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance.
  • Résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d’en indiquer la source.
  • Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance.
  • Réutiliser un travail produit dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l’accord du professeur.
  • Utiliser le travail d’une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord).
  • Acheter un travail sur le Web.

Quelles sont les conséquences du plagiat ?

Être reconnu coupable de plagiat entraîne des sanctions, allant de la mise en probation au renvoi de l’Université. Le Règlement sur les infractions de nature académique de l’Université du Québec à Montréal stipule que :

« L'étudiante, l'étudiant qui commet une infraction est mis en probation et peut se voir imposer une ou plusieurs sanctions. La mise en probation génère l’attribution de la mention « P » au dossier informatisé de l’étudiant, de l’étudiante. La mention « P » n'apparaît pas au relevé de notes de l'étudiante, l'étudiant mais figure en tout temps à son dossier.

Lorsque la sanction est la suspension, une mention à cet effet apparaîtra au relevé de notes pour la durée de la suspension. Dans le cas d’une expulsion définitive de l’Université, une mention à cet effet apparaîtra de manière permanente au relevé de notes.

Mise en probation et autres sanctions

La mise en probation constitue la reconnaissance que l'étudiante, l'étudiant a commis une infraction au présent règlement. 

La mise en probation peut être imposée sans autre sanction, auquel cas, l'enseignant, l'enseignante se voit inviter à attribuer une notation à l'étudiante, l'étudiant pour le cours conformément au résultat obtenu pour les prestations complétées. La mise en probation sans autre sanction signifie que la mention « P » est inscrite au dossier de l'étudiante, l'étudiant et que celle, celui qui en est l'objet ne doit commettre aucune autre infraction au présent règlement, à défaut de quoi, l'une ou l'autre des sanctions suivantes lui sera imposée.

Outre la mise en probation, l’étudiante, l'étudiant peut se voir imposer une ou plusieurs des sanctions suivantes :

  • l'échec au travail ou à l'activité académique;
  • l’échec au cours ou à l’activité créditée;
  • l'obligation de réussir de trois à six crédits additionnels, hors programme, afin d'obtenir son grade, diplôme, certificat ou attestation; les cours doivent être identifiés;
  • la suspension de toute activité à l'Université, pour une période maximale de neuf trimestres consécutifs;
  • son expulsion définitive de l'Université. »

Comment éviter le plagiat ?

Afin d’éviter toute forme de plagiat, il est très important d’indiquer clairement la provenance de toute information prise dans des sources externes, qu’il s’agisse de sources imprimées ou encore de pages Web que ce soit :

  • Quand on fait référence à l'idée, à l'opinion ou à la théorie d'une autre personne.
  • Quand on utilise des données, des graphiques, des illustrations, etc. originaux.
  • Quand on cite textuellement les paroles de quelqu'un ou des extraits de documents écrits.
  • Quand on les exprime en d'autres mots.

Pourquoi indiquer clairement ses sources ?

  • Pour donner de la crédibilité à ses propos.
  • Pour illustrer qu’un travail de recherche a été fait.
  • Pour permettre au lecteur de vérifier les références utilisées.
  • Pour accorder à l'auteur le crédit qui lui revient.
  • Pour offrir au lecteur des références sur le sujet traité, au cas où il voudrait en savoir davantage.
  • Pour se protéger soi-même du plagiat.
  • Pour respecter le travail des autres.