Antonio de Solis et le récit de la conquête de Mexico

Page titre Historia de la Conquista de México

Don Antonio de Solis. (1741). Historia de la Conquista de México, Población y Progresos de la América Septentrional, Conocida por el Nombre de Nueva España. […] Nueva Edicion. En Brusselas, A Costa de Marcos-Miguel Bousquet y Compañia.

De l’histoire au récit romancé : la part belle à Cortés sous la plume de Solis

Antonio de Solís y Rivadeneyra (1610-1686) est originaire d’Alcalá de Henares. Écrivain et dramaturge dans la pure tradition du Siècle d’Or espagnol, il embrasse la carrière politique en occupant des charges prestigieuses dont celui de secrétaire du comte d’Oropesa, vice-roi de Navarre, puis secrétaire d’État sous le règne de Philippe IV. Il devint historiographe des Indes pour la Cour espagnole avant de devenir ecclésiastique et se consacrer à la rédaction de son Histoire de la conquête du Mexique, dont la première édition madrilène date de 1684.

Il était courant au 17e siècle pour les monarchies européennes d’engager des historiens et chroniqueurs «officiels» afin d’asseoir leur pouvoir. Et à ce chapitre, la couronne espagnole alors sous la dynastie des Habsbourg montre même l’exemple. De plus, si l’auteur s’est formé au style baroque, donc largement porté à l’ostentation et à la grandiloquence, il n’en fait que davantage l’éloge des puissants. Pourtant, Solís fut considéré comme l’un des meilleurs auteurs de son époque car il n’avait nul besoin de verser à ce point dans le style apologétique, la qualité de sa prose en faisait foi.

L’exemplaire présenté en exposition date de 1741 et porte la mention «Nueva Edicion». Il comprend quelques gravures hors-texte dépliables dont certaines ont été produites par un graveur anonyme d’après Van Beek. Il s’agit d’une édition bruxelloise portant le cachet ex-libris du Collège Sainte-Marie, soit une des nombreuses rééditions qu’a connues cet ouvrage. L’illustration représente le sabordage intentionnel des navires de Cortés à Vera Cruz pour organiser l’expédition vers Tenochtitlan en 1519.


Sources bibliographiques

Antonio de Solís y Rivadeneira. (2004-2016). Dans Biografías y Vidas : La Enciclopedia biográfica en línea. [S.l.] : [s.n.]. Récupéré le 6 octobre 2016 de http://www.biografiasyvidas.com/biografia/s/solis_y_rivadeneira.htm

Serralta, F. (1986). Nueva biografía de Antonio de Solís y Rivadeneyra. Criticón, 34, 51-157. Récupéré le 10 octobre 2016 de http://cvc.cervantes.es/literatura/criticon/PDF/034/034_053.pdf

 

Question?